11.7.06

Lecture de l'esprit: l'ACLU s'inquiète

L'une des plus célèbres associations de défense des droits de l'homme aux Etats-Unis, l'ACLU (Association for Civil Liberties Union) s'inquiète de l'usage que pourrait faire le gouvernement américain des nouvelles techniques d'analyse du cerveau. Celles-ci pourraient en effet être envisagées comme de super-détecteurs de mensonges. En effet, deux compagnies ont déjà proposé leurs services aux différentes agences gouvernementales afin d'utiliser l'IRM à des fins d'interrogatoire.
Selon Barry Steinhardt, directeur du projet Technologie et Liberté à l'ACLU, "Aucune technologie ne devrait être déployée tant qu'on a pas prouvé son efficacité- et nous en sommes loin, selon les experts du domaine... Nous ne voulons pas lire dans nos journaux qu'un innocent a encore été envoyé à Guantanamo à cause de conclusions basées sur une technologie que personne ne comprend vraiment".

Aucun commentaire: