8.10.06

"je" est un autre et me suit partout

Olaf Blanke et son équipe de l'école polytechnique fédérale de Lausanne ont découvert que la stimulation électrique de certaines parties du cerveau pouvait créer l'illusion d'une personne imaginaire.
Cela pourrait être une étape, pensent-il, vers la compréhension de la paranoia ou de la schizophrénie. Je ne sais pas jusqu'où cette découverte peut être liée aux travaux de Michael Persinger, qui semblent donner des résultats très proches...